Actualités

Les footballeurs seraient moins performants à cause du poker

1565 ‎مشاهدات

Selon une étude réalisée récemment, le poker aurait des impacts négatifs sur les performances des joueurs de football. En effet, le fait que le poker occupe une grande place dans la vie des sportifs, et notamment les footballeurs, n’est pas chose nouvelle. Et même s’il ne s’agit que d’un simple passe-temps, ce jeu n’apporterait pas que des bienfaits à ces pros du ballon rond.

Les footballeurs et le poker

Avant un match, que ce soit à l’hôtel, dans l’avion ou dans le bus, le poker est une activité très prisée par les footballeurs. Il peut s’agir d’une simple partie entre coéquipiers ou d’un jeu en ligne, le poker online leur permettant de jouer en toute discrétion. Pour certains, ce jeu n’est qu’une simple distraction, mais ce n’est pas le cas pour tout le monde. Et quand les mises commencent à devenir importantes, cela peut avoir des effets néfastes sur la psychologie des footballeurs et donc sur leurs prestations sur le terrain. Il s’avère en effet que des joueurs affirment aujourd’hui qu’il leur arrive de ne penser qu’aux paris et à leurs pertes lors d’un match. Par ailleurs, d’autres témoignent avoir joué avec des coéquipiers qui, juste après de gros échecs au poker, enchainaient avec de mauvais matchs.

Analyse et études

L’analyse de l’impact du poker sur les joueurs de football a été effectuée par Graeme Law, un chercheur de l’université de Chester Law. Pour ce faire, il a étudié le cas de 34 joueurs, tous professionnels. Cet homme a ensuite présenté sa théorie à la conférence de British Sociological Association. Il estime que « les joueurs n’ont pas été en mesure de fonctionner au niveau attendu, et cela a provoqué du ressentiment dans leur équipe à propos de leur gambling ». La question se pose alors pour les entraineurs et les dirigeants de club : doivent-ils interdire à leurs footballeurs de jouer au poker ?

En savoir plus sur l'auteur

Jules

Salut, je suis Jules alias Nekvil sur les tournois en ligne de Poker. Je joue au poker depuis 7 ans, et je deviens de plus en plus accro au fil des années. Parfois je perds mais j'arrive à faire du profit globalement, je peux quasiment en vivre d'ailleurs.